Notre histoire

Plus de 120 ans après sa création, notre entreprise ouvre un nouveau chapitre...

 

Les origines de GESA remontent à la fin du XIXème siècle. C'est en effet lors de l'exposition universelle de Paris en 1889 que naquit l'idée de doter la Ville de Bulle d'un éclairage public électrique. Cette vision futuriste aboutit en 1893 à la fondation de la "Société électrique de Bulle".

Les décennies suivantes furent marquées par un accroissement incessant de la demande pour cette nouvelle ressource énergétique. Ayant considérablement augmenté ses prestations, la société fut rachetée en 1947 par la Commune de Bulle, déjà propriétaire de 50% de l'actionnariat, et prit le nom de "Service Electrique de la Ville de Bulle".

En 1963, l'entreprise fut rebaptisée "Services Industriels de la Ville de Bulle", suite à la volonté des autorités locales de rassembler en un seul dicastère les services de l'électricité et de la distribution d'eau. Cette période fut marquée par la réalisation de constructions majeures (barrages et réservoirs), ainsi que par  l'émergence de technologies nouvelles, parmi lesquelles l'utilisation courante du câblage souterrain, le réseau multimédia, la diffusion par satellite et la fibre optique.

A la fin des années 90 se posa la question de l'adaptation des Services Industriels de la Ville de Bulle à la perspective de l'ouverture des marchés européens. Le conseil communal, soucieux d'assurer la pérennité de l'entreprise, décida de lui octroyer le statut de société anonyme, sous le nom de Gruyère Energie SA, lui conférant ainsi la liberté de manœuvre indispensable à son développement.

Au début des années 2000, Gruyère Energie a concrétisé son engagement en faveur du développement durable avec le lancement des travaux d’un des plus grands réseaux de chauffage à distance à bois de Suisse romande. Au mois de mai 2004, les premiers clients étaient raccordés à un système unique dans la région en termes de chauffage et d’eau chaude sanitaire : le thermoréseau.

En 2014, l'acronyme GESA fait son apparition. Ce nouveau nom est complété par une particule composée d'une feuille et d'une graine symbolisant de nouvelles idées et un fort engagement en termes de développement durable.